CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents 2009

Répondre
Avatar du membre
nadecesse
Messages : 888
Enregistré le : sam. 29 août 2009 8:38
Localisation : Montréal/Sorel-Tracy

CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents 2009

Message par nadecesse » jeu. 09 févr. 2012 19:55

Plus de deux heures de carafe, bu sur près de cinq heures.

Rubis profond aux reflets violets laissant passer la lumière.
Bouquet d'intensité moyenne mais profond.
Bouche pleine, lisse, très veloutée et étonnament pure pour toute cette richesse. Fruité très mur évoquant les mures et les framboises noires sans être lourd ni confit jamais, ce qui impressionne. Réglissé, d'acidité moyenne et précis, la longue finale s'avère légèrement poussièreuse.
Un beaujolais faisant rhodanien et bourguignon à la fois. Superbe. 91-92pts+.

Un vin qui pourrait toutefois ne pas faire l'unanimité en raison de son style.
Préféré légèrement raffraichi.


La finesse qui réussit toujours est peut-être la plus grande de toutes les forces. - Balzac

Avatar du membre
nadecesse
Messages : 888
Enregistré le : sam. 29 août 2009 8:38
Localisation : Montréal/Sorel-Tracy

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents

Message par nadecesse » dim. 11 mars 2012 11:21

Ouvert une seconde bouteille dernièrement.

Impressions fidèles, si elles ne sont pas meilleures.
Encore une fois, pureté et finesse étonnantes pour ce fruité et toute cette richesse. 92pts+

Je m'éloigne de ma caisse pour un bon moment maintenant!
La finesse qui réussit toujours est peut-être la plus grande de toutes les forces. - Balzac

Avatar du membre
Le cave à vins
Messages : 2967
Enregistré le : mar. 12 juin 2007 17:38
Localisation : Montréal

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents

Message par Le cave à vins » lun. 12 mars 2012 9:40

Ce Superbojo (néologisme dévié de "Supertoscan") m'a impressionné par son accessibilité. Il n'a pas des tannins aussi solides et n'est pas aussi concentré que les cuvées James et Javernières de Burgaud par exemple, mais il démontre une profondeur et une complexité notables.

Il a été vinifié pour la première fois en 2009 à partir d'une sélection de vieilles vignes de la pacelle Javenières, elle-même une sous-parcelle de la Côte du Py.

Du très bon Morgon!

Ceci étant dit, doit-on s'inquiéter de la mode des Superbojos? Est-on en train de succomber à une mode internationale? Le fait de retirer certaines parcelles de l'assemblage de la cuvée générique diminue-t-il la qualité de cette dernière? M. Lapierre le fait (cuvée Marcel Lapierre), Y. Métras le fait (Ultime), J. Foillard le fait (3.14), Burgaud le fait (Calibre spécial)... Maintenant L-C Desvignes le fait. Qui sera le prochain?
Nul n'est censé ignorer la Loire! Glougueule.fr

Avatar du membre
pango
GO de l'échange de cadeaux de Noël
Messages : 4590
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 17:59
Localisation : Québec

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents

Message par pango » lun. 12 mars 2012 9:54

Le cave à vins a écrit : Ceci étant dit, doit-on s'inquiéter de la mode des Superbojos?
Je ne suis pas inquiet tant que l'on ajoute pas de Cabernet Sauvignon au Gamay. La Toscane a réellement dénaturé son produit de terroir en ajoutant un cépage qui n'est pas de la région, ce n'est pas le cas encore dans le Beaujolais.

La sélection parcellaire ne date pas d'hier, c'est en quelque sorte une "sous-appellation contrôlée", non?
"Les hommes boivent et ils ne sont pas heureux." Albert Camus (variation)

Avatar du membre
Headless
Messages : 2630
Enregistré le : dim. 04 oct. 2009 15:04
Nom usager CellarTracker : Headless
Contact :

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents

Message par Headless » lun. 12 mars 2012 9:58

Il y en a de plus en plus de ces superbojos extra concentrés...

Par exemple, il existe aussi le Morgon Marcel Lapierre Cuvée Marcel Lapierre.

Image

Je ne l'ai pas goûté personnellement, mais de ce que j'ai lu...c'est du super concentré de Morgon.

Bloc d'annonce

Avatar du membre
Le cave à vins
Messages : 2967
Enregistré le : mar. 12 juin 2007 17:38
Localisation : Montréal

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents

Message par Le cave à vins » lun. 12 mars 2012 10:05

pango a écrit :Je ne suis pas inquiet tant que l'on ajoute pas de Cabernet Sauvignon au Gamay. La Toscane a réellement dénaturé son produit de terroir en ajoutant un cépage qui n'est pas de la région, ce n'est pas le cas encore dans le Beaujolais.

La sélection parcellaire ne date pas d'hier, c'est en quelque sorte une "sous-appellation contrôlée", non?
Oui, c'est aussi mon avis. Je n'ai pas trop de crainte quant à l'utilisation d'autres cépages, mais davantage par rapport à la surextraction et la dévaluation qualitative des cuvées où on retire les raisins, un peu comme à C9P.

La Cuvée Marcel Lapierre MMIX que j'ai achetée en magnum à NYC, et que je conserverai encore longtemps avant d'ouvivir, tire quand même à 15%! La description qu'en fait Schildknecht, tout-à-fait dans le sens décrit par Headless, est un peu inquiétante, malgré la jolie note de 94:
David Schildknecht a écrit :There is a liqueur-like richness to this that can rightly be called atypical for Beaujolais, but what a wine it is nonetheless! Blackberry and cassis concentrates are graced with distilled fruit and candied citrus zest high-toned; hints of strawberry; heady floral perfume; and brown spices. Imagine an outsized, extremely ripe Gamay Beaujolais laced with an exquisite botrytis Riesling. There is a hint of warmth to the finish of this luxuriantly-textured libation but I am able to overlook it in the face of such generosity and seductive complexity, not to mention that a core of primary juiciness helps keep the long finish from hanging heavy. This will reward following for at least a decade. (Aug 2011)
Nul n'est censé ignorer la Loire! Glougueule.fr

Avatar du membre
Pedro The Lion
Messages : 6005
Enregistré le : jeu. 22 nov. 2007 16:03
Nom usager CellarTracker : Pedro the Lion
Localisation : Québec

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents

Message par Pedro The Lion » lun. 12 mars 2012 10:10

Voici le coffret spécial des supers cuvées de Burgaud :

Image

Image

Image

Image

Avatar du membre
Pedro The Lion
Messages : 6005
Enregistré le : jeu. 22 nov. 2007 16:03
Nom usager CellarTracker : Pedro the Lion
Localisation : Québec

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents

Message par Pedro The Lion » lun. 12 mars 2012 10:23

Le cave à vins a écrit :
David Schildknecht a écrit :Imagine an outsized, extremely ripe Gamay Beaujolais laced with an exquisite botrytis Riesling.

.............. with an exquisite botrytis Riesling !!!

Avatar du membre
pango
GO de l'échange de cadeaux de Noël
Messages : 4590
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 17:59
Localisation : Québec

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents

Message par pango » lun. 12 mars 2012 10:44

Le cave à vins a écrit : La Cuvée Marcel Lapierre MMIX que j'ai achetée en magnum à NYC, et que je conserverai encore longtemps avant d'ouvivir, tire quand même à 15%! La description qu'en fait Schildknecht, tout-à-fait dans le sens décrit par Headless, est un peu inquiétante, malgré la jolie note de 94:
Du Bojo à 15%, WTF! Cela devient un peu troublant...

On peut effectivement dénaturer un vin par bien des procédés.

À quel Wineshop de NY, as-tu acheté ce vin?
"Les hommes boivent et ils ne sont pas heureux." Albert Camus (variation)

Avatar du membre
Le cave à vins
Messages : 2967
Enregistré le : mar. 12 juin 2007 17:38
Localisation : Montréal

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents

Message par Le cave à vins » lun. 12 mars 2012 10:52

pango a écrit :À quel Wineshop de NY, as-tu acheté ce vin?
Crush Wines. La cuvée 3.14 dans sa version 2007 était également disponible en magnum à ce moment et l'est toujours (115$). J'ai jeté mon dévolu sur Lapierre, étant donné son caractère un peu historique (le dernier millésime de Marcel, et la grande qualité de 2009).
Nul n'est censé ignorer la Loire! Glougueule.fr

Avatar du membre
nadecesse
Messages : 888
Enregistré le : sam. 29 août 2009 8:38
Localisation : Montréal/Sorel-Tracy

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents

Message par nadecesse » lun. 12 mars 2012 19:27

En ce qui me concerne, je suis plutôt pour les cuvées parcellaires à petits rendements dans le Beaujolais. Toutefois, j'espère seulement que les vignerons resterons soucieux de produire des vins sincères qui ne dénaturerons pas leur origine ni les cuvées déjà existantes.
Je suis pour la variété des genres, mais en même temps je crains un peu l'excès...

Dans le cas précis du vin de Desvignes, malgré son profil rhodanien très mur (qui n'est pas ma préférence dans le coin), jamais il ne m'a semblé surextrait, chaleureux, lourd ou sucreux, bien au contraire. Je crois que Desvignes a gagné le pari de la pertinence de sa nouvelle cuvée (qui se différencie bien du Javernières) malgré le millésime hors norme, mais je crois également que cette cuvée me sera encore plus charmante sur un millésime dit "classique".
La finesse qui réussit toujours est peut-être la plus grande de toutes les forces. - Balzac

Avatar du membre
asterix
GO des virtuelles
Messages : 5839
Enregistré le : sam. 20 sept. 2008 20:38
Localisation : Montreal

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents

Message par asterix » lun. 21 mai 2012 14:14

J'ai dégusté ce vin la semaine passé ,voici mes commentaires:

Au nez:Mûre,bleuet,,cerise noire et rouge,réglisse,framboise,groseille,épices (poivre surtout)floral et fumé.Nez assez expressif,fruité charmeur,bien net et assez sérieux.Très bien structuré,profond,complexe et prenant.Vraiment un très beau nez.

En bouche:Mûre,bleuet,cerise noire et rouge,réglisse,framboise,groseille,épices (poivre surtout),minéralité et floral Rond,ample,certe une acidité est présente mais c'est très bien intégré.Texture soyeuse,velouté et très belle richesse.Belle matière ,intensité et concentration mais aussi grande finesse,élégance et raffinement.Le fruité est bien présent,mûr mais pas confit,assez sérieux (on est très très loin du fruité bonbon).La fraicheur et pureté est excellente voir impressionnante compte tenu du style de ce Beaujolais.De beaux tannins son présent,très bien équilibré.Structuré,précis,bien complexe et d'une profondeur impressionnante.Belle et longue/bien longue finale,à noté une amertume est perceptible en finale.

P.S. j'ai bu ce vin sur deux jours mais un seul,petit,verre la première journée et le reste le lendemain et ce sur plusieurs heures.Mon compte rendu est ,donc, un résumé de mes impressions mais surtout basé sur le 2e,3e et 4e verre de la deuxième journé.Juste ajouter que ce fut très intéressant de suivre son évolution.Certe le 1er verre était très bien mais il a beaucoup gagné a l'aériation,d'ailleur le meilleur verre a été le dernier.

Conclusion:Certe accessible,présentement, si on le laisse s'aérer suffisamment ça demeure un Beaujolais sérieux et ,clairement, de garde.Personnellement j'ai adoré ce vin :Amour:,une grande bouteille .Vraiment j'adore ce producteur,d'ailleur la gamme complète de Morgon 2009 est très bien.

Avatar du membre
Omar
Messages : 3747
Enregistré le : ven. 28 juil. 2006 12:00
Localisation : Montréal

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents

Message par Omar » jeu. 31 janv. 2013 21:29

Desvignes Morgon Javernières Les Impenitents 2009

Nouvelle cuvée du producteur en 2009, issue de vignes centenaires (qui représentent environ 30% de la surface de Javernières (un lieu-dit sur le climat Côte de Py de Morgon) de Desvignes). Petite production de 4000 bouteilles. Bref, les attentes sont hautes vu le millésime et le producteur: on a clairement affaire ici à une super-cuvée du Beaujelais, avec le prix ajusté en conséquence.

Nez de roses, poivre blanc, et... de souffre! Au début, le souffre prend beaucoup de place, camouflant le reste. Heureusement, le tout se corrige en bouche. Belle matière, profonde, attaque vive, texture suave, tannins fins, longueur assez soutenue, finale chaude et minérale. On a un peu le fruité éclatant et riche d'un Foillard, combiné avec une structure plus sérieuse.

Pas trop d'accord avec le Cave à vins sur les tannins: je les ai trouvé très denses et nombreux pour du Beaujelais, même si le tout est bien enrobé.

Difficile d'oublier l'omniprésente réduction malheureusement. Au moins, ce ne sont apparemment pas des bretts, le tout finit par s'estomper lentement. Sans ce défaut, mériterait 93+. Ce vin possède tout ce qu'il faut pour bien vieillir un bon 5-10 ans, voire davantage pour les audacieux.

Avatar du membre
Omar
Messages : 3747
Enregistré le : ven. 28 juil. 2006 12:00
Localisation : Montréal

Re: CR - Louis Claude Desvignes Javernières Les Impenitents 2009

Message par Omar » dim. 08 oct. 2017 19:45

3e bouteille de 3. J'ai été chanceux, j'ai eu une seule bouteille marquée par le souffre et/ou la réduction, mais ce problème était assez répandu sur ce millésime. La dernière bouteille est excellente, beaucoup de concentration, avec une trame minérale marquée, et une longueur appréciable. Le fruit est encore primaire, je présume que ce vin pourrait durer encore longtemps, mais il est au top maintenant, parfait pour ceux qui craignent la disparition de l'éclat du fruit. Un des meilleurs morgon jamais bus. 93

Répondre