Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Répondre
Avatar du membre
jee27
Messages : 1577
Enregistré le : lun. 09 déc. 2013 20:25
Nom usager CellarTracker : jee27
Localisation : St-Laz
Contact :

Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par jee27 » jeu. 21 sept. 2017 20:04

Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999, Faiveley
Provenance: Encan Iegor été 2017
Prix Payé (incl. 38%): 139$

Les notes de CT étant plutôt mauvaises pour ce vin (CT88.3) pas beaucoup d'amateurs semblaient intéressés à l'encan...et ayant eu une bonne expérience avec deux Gevrey-Chambertin 1er cru Cazetiers 1999 du même Faiveley j'ai tenté ma chance. Le niveau des bouteilles est excellent. On retrouve un nez des plus classique: cerises noires confites, menthol, zeste d'orange, thé, tabac, des herbes mais c'est tout de même plutôt unidimensionnel et semble encore fermé. En bouche c'est plutôt décevant; c'est mince et la finale est astringente avec des tannins assez fermes et asséchants. J'ai des doutes sur son futur...le nez va s'améliorer certe mais pour le reste je suis plus qu'incertain. :?

Je vais prendre mon temps avant d'ouvrir la dernière mais on place les attentes basses. Décevant considérant la qualité des Cazetiers qui avaient été superbes.

89 pts

*La réaction de ma femme était priceless: "on est jeudi et t'ouvre une bouteille à 70$?".

Bonne soirée :Bonjour:

Image
Modifié en dernier par jee27 le jeu. 21 sept. 2017 20:44, modifié 1 fois.


"Le vin, lors de la victoire je le mérite. Mais dans l'adversité, j'en ai besoin..." Napoléon Bonaparte

Avatar du membre
Jonathanmustang
Messages : 3131
Enregistré le : dim. 15 avr. 2012 20:00
Nom usager CellarTracker : Jonathanmustang
Localisation : Morin-Heights
Contact :

Re: Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999

Message par Jonathanmustang » jeu. 21 sept. 2017 20:38

En fait il faut mentionner le producteur faiveley :P
Passez visiter mon site web: www.marquisinc.ca

Avatar du membre
jee27
Messages : 1577
Enregistré le : lun. 09 déc. 2013 20:25
Nom usager CellarTracker : jee27
Localisation : St-Laz
Contact :

Re: Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999

Message par jee27 » jeu. 21 sept. 2017 20:45

Jonathanmustang a écrit :En fait il faut mentionner le producteur faiveley :P


lol oui t'as bien raison c'est maintenant fait! :!:
"Le vin, lors de la victoire je le mérite. Mais dans l'adversité, j'en ai besoin..." Napoléon Bonaparte

Avatar du membre
Phanie
Messages : 806
Enregistré le : sam. 22 mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par Phanie » ven. 22 sept. 2017 12:58

J'ai bu le 2010 de Mugnier il y a une semaine: vraiment excellent. Un vin équilibré, avec la substance de Nuits mais la délicatesse du vigneron.

Avatar du membre
El Cid
Messages : 1947
Enregistré le : jeu. 21 avr. 2011 23:45
Nom usager CellarTracker : mduque
Localisation : Montréal

Re: Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par El Cid » ven. 22 sept. 2017 16:50

Aurions-nous pas tendance à surestimer la longévité de la plupart des Bourgognes ? Je pose la question.

Je n'ai pas une grande experience avec les vieux pinots mais jusque-là la majorité des grands moments je les ai vécu avec des vins de 10 ans et moins.
L'âge s'améliore avec le vin...

Bloc d'annonce

Avatar du membre
Jonathanmustang
Messages : 3131
Enregistré le : dim. 15 avr. 2012 20:00
Nom usager CellarTracker : Jonathanmustang
Localisation : Morin-Heights
Contact :

Re: Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par Jonathanmustang » ven. 22 sept. 2017 17:34

El Cid a écrit :Aurions-nous pas tendance à surestimer la longévité de la plupart des Bourgognes ? Je pose la question.

Je n'ai pas une grande experience avec les vieux pinots mais jusque-là la majorité des grands moments je les ai vécu avec des vins de 10 ans et moins.



Non

Ca vieillis autant que tes bordeaux... ya parfois la conservation, le producteur, etc...
Passez visiter mon site web: www.marquisinc.ca

Avatar du membre
El Cid
Messages : 1947
Enregistré le : jeu. 21 avr. 2011 23:45
Nom usager CellarTracker : mduque
Localisation : Montréal

Re: Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par El Cid » ven. 22 sept. 2017 17:58

Jonathanmustang a écrit :
El Cid a écrit :Aurions-nous pas tendance à surestimer la longévité de la plupart des Bourgognes ? Je pose la question.

Je n'ai pas une grande experience avec les vieux pinots mais jusque-là la majorité des grands moments je les ai vécu avec des vins de 10 ans et moins.



Non

Ca vieillis autant que tes bordeaux... ya parfois la conservation, le producteur, etc...


Tant mieux si ça vieillit autant. Dommage que les Bordeaux n'arrivent pas à leur cheville en jeunesse.
L'âge s'améliore avec le vin...

Avatar du membre
Phanie
Messages : 806
Enregistré le : sam. 22 mars 2014 13:50
Localisation : Abitibi

Re: Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par Phanie » sam. 23 sept. 2017 7:19

El Cid a écrit :
Jonathanmustang a écrit :
El Cid a écrit :Aurions-nous pas tendance à surestimer la longévité de la plupart des Bourgognes ? Je pose la question.

Je n'ai pas une grande experience avec les vieux pinots mais jusque-là la majorité des grands moments je les ai vécu avec des vins de 10 ans et moins.



Non

Ca vieillis autant que tes bordeaux... ya parfois la conservation, le producteur, etc...


Tant mieux si ça vieillit autant. Dommage que les Bordeaux n'arrivent pas à leur cheville en jeunesse.


Effectivement El Cid, c'est pour moi un des grands avantages du pinot: ça se boit (en général, il y a quelques exceptions qui élaborent des vins très réduits en jeunesse) jeune quand on aime le fruit, et plus vieux aussi quand on recherche les arômes de champignons et de terre. Pour ma part, j'aime quand il y a encore du fruit dont je dirais que je les préfère "d'âge moyen" - 10 à 15 ans pour les grands crus.

Par contre, je ne partage pas tout-à-fait l'optimisme de Jonathan. Oui à 100% si on habitait à proximité des producteurs, qu'on achetait chez le vigneron puis qu'on plaçait les bouteilles dans la cave familiale creusée dans la terre, sans toucher aux bouteilles pour des dizaines d'année, avec le peu de variation de température dans ce type de cave dans les régions continentales de l'Hexagone.

Le transport a beau se faire maintenant, en général, avec un environnement plus contrôlé (température), le fait de faire faire autant de chemin à du vin joue je crois sur sa longévité à long terme. Plusieurs bouteilles de la cave de Champlain ont vieilli plus vite que ce qu'on escomptait - à part les rumeurs du concierge qui fermait la climatisation la nuit dans les entrepôts de la SAQ et celui du camion qui aurait gelé, peut-on penser que le voyage outre-mer a eu des conséquences sur le potentiel de garde de ces vins?

Avatar du membre
Bermtl
Messages : 1429
Enregistré le : jeu. 30 oct. 2014 18:54
Localisation : Montreal

Re: Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par Bermtl » sam. 23 sept. 2017 8:46

Phanie a écrit :
Effectivement El Cid, c'est pour moi un des grands avantages du pinot: ça se boit (en général, il y a quelques exceptions qui élaborent des vins très réduits en jeunesse) jeune quand on aime le fruit, et plus vieux aussi quand on recherche les arômes de champignons et de terre. Pour ma part, j'aime quand il y a encore du fruit dont je dirais que je les préfère "d'âge moyen" - 10 à 15 ans pour les grands crus.


C'est exactement mon point de vue. Personnellement j'ai plus de plaisir avec les bourgognes pas trop vieux en général (autour de 10 ans pour les grands crus, un peu plus sur les beaux millésimes). Certains premiers et grands crus passent au travers des années sans perdre de leur superbe (c'est d'ailleurs souvent le cas avec Cazetiers qui est très solide), mais ce n'est pas le cas pour tous.
Je boirai du lait quand les vaches brouteront du raisin. Henri de Toulouse-Lautrec

Avatar du membre
jee27
Messages : 1577
Enregistré le : lun. 09 déc. 2013 20:25
Nom usager CellarTracker : jee27
Localisation : St-Laz
Contact :

Re: Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par jee27 » lun. 25 sept. 2017 12:19

de mon côté je mentirais si je disais que je n'aime pas les vieux Bourgognes (25 ans+) et je continue à les rechercher dans les encans quand les prix sont raisonnables. Le tout est bien personnel et je suis tout a fait d'accord avec vos propos la plupart se boivent très bien dans les 10-15 premières années, mais pour moi il n'y a rien comme ouvrir une bonne vieille bouteille qui est encore vivante!

Pour ce qui est des vins de Champlain le sujet a déjà été abordé à plusieurs reprises sur ce site et malheureusement comme plusieurs j'ai été déçu de plusieurs bouteilles. Je vous quitte en laissant un lien qui montre une photo de l'isolation au niveau de son plancher de restaurant...chez moi on recommendait 9 pouces de mousse isolante au plafond... :|


Image
http://www.ledevoir.com/plaisirs/alimen ... son-de-vin
"Le vin, lors de la victoire je le mérite. Mais dans l'adversité, j'en ai besoin..." Napoléon Bonaparte

Avatar du membre
jee27
Messages : 1577
Enregistré le : lun. 09 déc. 2013 20:25
Nom usager CellarTracker : jee27
Localisation : St-Laz
Contact :

Nuits-Saint-Georges 1er Cru, Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par jee27 » mar. 27 mars 2018 19:08

Nuits-Saint-Georges 1er Cru, Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Deuxième bouteilles sur deux d'un achat Iegor, la première avait été décevante viewtopic.php?f=15&t=31138&p=356105&hil ... le#p356105 mais celle-ci démontre toute la grandeur de la Bourgogne et d'un très beau millésime en Côtes-de-Nuits. Dès l'ouverture on remarque un bouchon en très bonne condition et une robe foncée avec pourtours à peine tuilés. Le nez très pure tire vers des arômes secondaires tels les sols de la forêt (forrest floor), sous-bois et truffe. Des fruits rouges et bleus, de la cassonade, menthe, terre fraîche, du poivre blanc et des notes sauvages sont aussi présentes. La bouche est dense, les tannins font bien sentir leur présence malgré les 19 ans. La finale est d'une grande longueur et quelque peu asséchante.

Un vin qui dépasse mes attentes ce soir.

93 pts



Image

Image
Modifié en dernier par jee27 le mar. 27 mars 2018 21:46, modifié 5 fois.
"Le vin, lors de la victoire je le mérite. Mais dans l'adversité, j'en ai besoin..." Napoléon Bonaparte

Avatar du membre
Bourgogre
Messages : 1534
Enregistré le : dim. 25 août 2013 11:24
Nom usager CellarTracker : Bourgogre
Localisation : québec

Re: Nuits-Saint-Georges 1er Cru, Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par Bourgogre » mar. 27 mars 2018 19:41

Je ne suis pas surpris..... :!:

Hanibal
Messages : 1796
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Nuits-Saint-Georges 1er Cru, Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par Hanibal » mar. 27 mars 2018 19:43

belle bouteille :!:
Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar du membre
Vive le vin
Messages : 2760
Enregistré le : mer. 30 avr. 2014 11:59
Nom usager CellarTracker : Vive le vin
Localisation : Hudson

Re: Nuits-Saint-Georges 1er Cru, Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par Vive le vin » mar. 27 mars 2018 21:11

Beau CR mon J-F! :Bonjour:
Bonne cuisine et bon vin , c'est le paradis sur terre .

Henri IV

Avatar du membre
jee27
Messages : 1577
Enregistré le : lun. 09 déc. 2013 20:25
Nom usager CellarTracker : jee27
Localisation : St-Laz
Contact :

Re: Nuits-St-Georges 1er Cru Clos de la Maréchale 1999, Faiveley

Message par jee27 » mar. 27 mars 2018 21:57

Vous avez trouvé que certains vins de Champlain Charest n'étaient pas à la hauteur? Que certains manquaient de fraicheur et paraissaient plutôt vieux pour le millésime en question? Faites-vous en pas il a pris soin de mettre du gravier au sol ce qui favorise l'humidité. Le problème c'est qu'il n'y a pas d'isolation au niveau du plafond/plancher du resto...oups. Belle photo oui mais il faut trouver l'erreur. :zut:

Image
"Le vin, lors de la victoire je le mérite. Mais dans l'adversité, j'en ai besoin..." Napoléon Bonaparte

Répondre