QUINTA GENERACION, 2007, COLCHAGUA, VINA CASA SILVA

Répondre
Avatar du membre
Don Max
Messages : 3437
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

QUINTA GENERACION, 2007, COLCHAGUA, VINA CASA SILVA

Message par Don Max » mar. 27 août 2019 22:17

Robe toujours jeune, sombre et opaque. Au nez le vin est dominé par un arôme intense de cassis frais, complété par du bois de cèdre et un aspect floral. On y retrouve aussi une légère touche d'épices douces qui semble venir du boisé en cours de transformation. Le bouche est très intense, avec toujours ce cassis frais qui explose et un trait d'amertume qui aide à équilibrer l'ensemble. Le vin possède beaucoup de présence et une forte concentration de saveurs, de la densité, mais sans lourdeur et avec une texture tannique soyeuse. La finale est très longue avec l'intensité des saveurs qui monte d'un cran sur des relents chocolatés à la toute fin.

J'ai décidé de parler de ce vin, aujourd'hui introuvable, pour deux raisons. La première c'est que c'est l'exemple parfait pour comprendre ce qu'est le puissant arôme de cassis frais dans plusieurs rouges chiliens de type bordelais. J'ai justement planté des cassissiers ce printemps dans mon petit jardin et effectué ma première petite récolte il y a un mois. Impossible de s'y tromper. Bien sûr, il faut aimer le cassis frais pour aimer ce vin à ce stade-ci de son évolution, avec l'âge cet aspect va s'atténuer et éventuellement disparaître. Mais au-delà de cet aspect, ce vin est de grande qualité et n'a rien à envier au Sena 1997, que j'ai apporté en dégustation chez Pedro vendredi passé qui a été bien apprécié, mais tous déploraient le prix très élevé des derniers millésimes (267$ pour le 2016 à la SAQ). Toutefois, ma réponse était de dire que malgré ces excès de principe, on veut montrer qu'on peut aussi vendre des bouteilles à prix excessifs car on a la qualité pour le faire, le Chili offre toujours des cuvées de prix abordables qui ont très peu à envier aux vins symboles comme le Sena. Cette cuvée Quinta Generacion est certainement de celles-là et je l'ai payée 25$ la bouteille en 2010, et le prix a peu changé depuis. Entre 25 et 50$ il y a plusieurs vins chiliens qui, à l'aveugle, et après 15 à 25 ans de garde, seront d'un niveau similaire aux vins chiliens très onéreux. La clé c'est la patience. Acheter un vin de 25$ pour le garder 25 ans est contre-intuitif, alors que si le vin se vend 250$ ça devrait aller de soi. Ce n'est pas si simple.



Avatar du membre
Don Max
Messages : 3437
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: QUINTA GENERACION, 2007, COLCHAGUA, VINA CASA SILVA

Message par Don Max » jeu. 29 août 2019 21:29

J'ai bu ce vin sur trois soirs, dernier tiers de la bouteille ce soir, simplement rebouchée et gardée au frigo. Hier l'aspect cassis frais était toujours bien présent, mais ce soir le changement est spectaculaire. L'arôme de cassis a complètement disparu, tant au nez qu'en bouche, et un arôme de cerise peut maintenant être perçu. Cet arôme devait être masqué par le puissant cassis auparavant. Tout ça pour dire que l'arôme de cassis disparaît à l'oxydation avec le temps, que ce soit très lentement en bouteille, ou plus rapidement à l'air après ouverture.

Répondre