Le nouveau Chili

Science du vin, encyclopédie, quiz, etc!
.
Avatar du membre
Don Max
Messages : 3440
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Le nouveau Chili

Message par Don Max » mer. 26 oct. 2016 8:33

Article récent de Decanter sur une dégustation à l'aveugle de 70 vins de Pinot Noir chiliens. Un des meilleurs selon les résultats est le Pinot Noir, 2015, Aconcagua Costa, Errazuriz dont j'ai traité cette semaine. On est même plus généreux que James Suckling en lui octroyant une note de 95 à l'aveugle.

Fait intéressant, le vin classé avant dernier de la dégustation est le Talinay, 2012, Limari, Tabali avec une note de 76. Un des membres du panel de Decanter, Patricio Tapia, avait octroyé une note de 95 à ce vin dans son guide annuel des vins du Chili, Descorchados. Alors quelle version est la bonne? Mauvaise bouteille? Dégustation à l'aveugle en groupe vs dégustation individuelle à étiquette découverte? C'est bizarre quand même car cette cuvée est considérée par plusieurs comme une des meilleures du Chili, voire la meilleure. Ce 2013 est actuellement offert à la LCBO, alors que le 2014 va apparaître demain sur les tablettes de la SAQ dans le cadre du dernier arrivage Cellier.

Je suis depuis plusieurs années ces dégustations thématiques à l'aveugle de Decanter portant sur différentes catégories de vins chiliens, et j'ai remarqué qu'ils ont une préférence générale pour les vins plus légers et délicats, ce qui fait qu'il classent parfois moins bien des vins de garde qui auraient besoin de temps.

Sans surprises, rares sont les vins de cette dégustation qui sont disponibles au Québec. Ceci dit, il y en a un qui est intriguant, il s'agit du Gran Reserva, 2014, San Antonio, Luis Felipe Edwards. Ce vin est offert à 16$ à la SAQ, mais comme c'est un produit courant j'ignore si c'est le 2014 qui est actuellement disponible. Après vérification, j'ai du 2014 en cave, acheté le printemps passé, alors c'est probablement le 2015 qui est maintenant disponible. Ceci dit, j'ai goûté au 2014 et j'avais été impressionné par la concentration pour un vin de prix si modique, tellement que j'en avais racheté une couple de bouteilles pour la garde.


https://susieandpeter.com/wp-content/up ... rds-MW.pdf

viewtopic.php?f=15&t=30149



Avatar du membre
Don Max
Messages : 3440
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Le nouveau Chili

Message par Don Max » mar. 15 nov. 2016 15:49

La Syrah chilienne a encore frappé au Québec lors d'une dégustation à l'aveugle. Je dis encore frappé car je me souviens que la Syrah, Alpha, 2007, Colchagua, Vina Montes, avait terminé deuxième d'une dégustation à l'aveugle tenue par la revue Cellier en 2010. Ce vin de 22$ avait devancé des vins bien plus chers issus de régions renommées. La région chilienne de Colchagua refait le coup, arrivant cette fois en tête avec la Syrah, Winemaker's Reserva, Colchagua, Valdivieso, on ne mentionne pas le millésime. À noter que quatre vins chiliens sont dans le top-10. La dégustation comptait 147 vins venant de 11 pays. Le jury comprenait 30 professionnels du monde du vin. On ignore l'identité des 137 autres vins.


http://www.samyrabbat.com/revues-de-pre ... ndeur.html

http://levinauxantipodes.blogspot.ca/20 ... essai.html

Avatar du membre
Alakazou
Messages : 1282
Enregistré le : mar. 25 mars 2008 23:41

Re: Le nouveau Chili

Message par Alakazou » mer. 16 nov. 2016 1:48

J'ai gouté ce vin au salon et en effet la question que je me suis posé, contre quels vins il était en compétition. Ais-je eu droit à une mauvaise bouteille?? Je ne sais pas mais le nez était plein de volatile. Je regarde l'agent et je lui dit c'est normal et il me répond "oui le vin est comme cela" et quand je lui dit que c'est un défaut il acquiesce mais me rétorque que le vin a terminé premier dans cette dégustation. En bouche c'était assez fin et complexe quand même.

Avatar du membre
ant-1
Messages : 1300
Enregistré le : ven. 23 nov. 2012 14:04
Nom usager CellarTracker : ant-1
Localisation : Montréal

Re: Le nouveau Chili

Message par ant-1 » mer. 16 nov. 2016 9:22

Alakazou vs Don Max, round 8 !
:Boxe:
"Le problème avec la boisson, c'est que s'il se passe quelque chose de triste, on boit pour oublier ; de gai, on boit pour célébrer et quand il ne se passe rien on boit pour que quelque chose arrive." - Bukowski

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3440
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Le nouveau Chili

Message par Don Max » mer. 16 nov. 2016 16:28

L'éloge des défauts, mais pas quand c'est chilien... Au nombre de sommeliers qui étaient dans le panel, c'est peut-être pour ça qu'il a fini premier à l'aveugle. Ils ont pensé être en présence d'un beau vin français amant de la nature... :wink:

Bloc d'annonce

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3440
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Le nouveau Chili

Message par Don Max » ven. 16 déc. 2016 23:30

Une série d'articles est présentement publiée sur les différents projets du groupe Errazuriz par le blogueur britannique Jamie Goode, présentement en voyage au Chili. Pour lire M. Goode assez régulièrement, depuis longtemps, je sais que le Chili n'est pas un pays vinicole qu'il aime particulièrement, mais face à un producteur aussi engagé dans une vision terroir visant la qualité, il ne peut que s'incliner.

http://www.wineanorak.com/wineblog/


*

Avatar du membre
bedarddd
Messages : 1474
Enregistré le : jeu. 24 juil. 2014 22:12
Nom usager CellarTracker : B8D4RDDD
Localisation : Chaudière-Appalaches

Re: Le nouveau Chili

Message par bedarddd » sam. 17 déc. 2016 0:01

J'ai acheté et bu cette semaine 2 bouteilles de Errazuriz Max Reserva Pinot noir Aconcagua Costa. Une bouteille de 2014 et l'une de 2015, puisque les deux millésimes se chevauchent actuellement sur les tablettes de certaines SAQ. Franchement très très surprenant pour 19.45 $ !! Il y avait un subtile arôme de banane dans le 2014, dont ma dernière rencontre du genre était avec une bouteille de Quintarelli... Loin de moi le désir de vouloir comparer cette bouteille avec Quintarelli ou de la grosse Bourgogne, mais j'ai vraiment été surpris à quel point c'était bon, compte tenu du prix, et du pays d'origine... :!:

Les notes des critiques sont d'ailleurs en ligne avec ma propre évaluation :
2014 : JS90, WS90 http://top100.winespectator.com/2016/va ... treds.html
2015 : JS91

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3440
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Le nouveau Chili

Message par Don Max » mer. 11 janv. 2017 15:49

On a eu une petite discussion sur la biodynamie et son côté ésotérique sur un autre fil, ceci dit, si on fait abstraction de l'ésotérisme, on en revient à l'agriculture biologique, une méthode de culture qui devrait être appliquée quand c'est possible et lorsqu'il y a une logique économique qui le justifie. À cet égard le Chili est un pays qui est dans une position particulière. C'est le pays au monde qui possède les meilleures conditions générales pour pratiquer la viticulture biologique. Certains pensent même que le Chili devrait y aller seulement avec la viticulture biologique, et interdire la viticulture conventionnelle. Les défenseurs de cette approche pensent que le Chili pourrait rehausser son image de cette façon en étant identifié comme le pays qui ne produit que du vin biologique. Ce serait donc une image de qualité et de santé.

Cette approche est tentante, mais le problème du Chili c'est le faible prix qu'il arrive à obtenir pour ses vins. Selon Adolfo Hurtado, de Vina Cono Sur, produire du vin biologique coûte environ 30% plus cher qu'en conventionnel. Comme le Chili peine à obtenir des prix justes pour beaucoup de ses vins, même souvent ceux de très bonne qualité, se convertir totalement au biologique serait difficilement viable économiquement, du moins au début du processus. Le Chili est donc face à un dilemme à propos du biologique. Peut-être que la conversion totale entraînerait une hausse de l'image de marque du pays, et du prix des vins à long terme, ce qui rendrait le tout viable, mais à court et moyen terme il y aurait une forte pression économique sur l'industrie. Il faut aussi se demander si l'étiquette biologique a vraiment un aussi grand pouvoir d'attraction qu'on peut intuitivement le penser.

Je suis tombé aujourd'hui sur un article de la revue britannique "Drink Business" où l’œnologue en chef de Vina Veramonte, Rodrigo Soto, y va d'un plaidoyer assez convaincant en faveur du biologique pour l'industrie de ce pays. Quand on parle biologique on en parle souvent par rapport à l'usage de pesticides, mais Soto lui se concentre plus sur les engrais de synthèse, par rapport à la fertilisation à l'aide de compost, et sur l'influence que cela a sur la vigueur des vignes et sur le décalage entre la maturité phénolique du raisin et le taux de sucres de celui-ci. La fertilisation biologique permettrait d'obtenir plus facilement des raisins phénoliquement mûrs, ayant des taux de sucres plus faibles et des acidités plus élevées. Veramonte vient d'entreprendre sa conversion au biologique et veulent ensuite poursuivre pour obtenir la certification biodynamique. Tout cela est bien beau en théorie, mais il y a un producteur chilien qui est déjà biologique depuis de nombreuses année, il s'agit de Emiliana, et ce producteur produit des vins généralement très forts en alcool et c'est un problème surtout pour les blancs, avec des titres de 14.5%, voire même 15%. Alors au final je ne sais plus vraiment distinguer le vrai du faux en cette matière. Ne vaut-il pas mieux suivre l'exemple de Vina Errazuriz, qui n'a pas la certification biologique, mais qui tend vers le bio, tout en produisant des vins plus faibles en alcool et avec plus de fraîcheur. Plusieurs producteurs chiliens tendent vers le bio, mais ne veulent pas du carcan de la certification et du coût qui y est associée, paperasse, audit, etc...


https://www.thedrinksbusiness.com/2017/ ... hile-back/


http://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-b ... 1153811199


*

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3440
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Le nouveau Chili

Message par Don Max » jeu. 26 janv. 2017 12:00

Après les tremblements de terre c'est maintenant les feux de forêts qui touchent durement le Chili. Plus de 100 vignobles de vieilles vignes, certaines centenaires, ont brûlé près de Cauquenes dans la région de Maule.


http://www.decanter.com/wine-news/chile ... ed-353584/


*

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3440
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Le nouveau Chili

Message par Don Max » jeu. 02 mars 2017 21:43

Un Pinot Noir chilien à 119$ la bouteille offert à Signature, soit le Miguel Torres Escaleras de Empedrado 2012. Qui eu cru cela possible il y a quelques années. Comme la plupart des vins de ce prix il ne vaut problement pas le prix demandé, ceci dit ça demeure un énoncé de principe très fort fait par un producteur réputé et respecté.



http://levinauxantipodes.blogspot.ca/20 ... ir-de.html


http://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-r ... 2/13165859


À l'autre bout du spectre le Cabernet Sauvignon Max Reserva de Errazuriz est actuellement en promotion à 16.55$ la bouteille (+1000 points inspire). Un vin de moyenne garde garde (7-15 ans) exceptionnel à prix ridicule. Un vin pour déculotter les amis à l'aveugle dans 10 ans.



http://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin-r ... tml&page=1




*

Avatar du membre
Alakazou
Messages : 1282
Enregistré le : mar. 25 mars 2008 23:41

Re: Le nouveau Chili

Message par Alakazou » sam. 04 mars 2017 1:39

Des nouvelles sur les vendanges les plus précoces de l'histoire du Chili?

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3440
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Le nouveau Chili

Message par Don Max » sam. 04 mars 2017 10:07

Il est encore très tôt pour la plupart des cépages me semble-t-il.

Avatar du membre
Alakazou
Messages : 1282
Enregistré le : mar. 25 mars 2008 23:41

Re: Le nouveau Chili

Message par Alakazou » sam. 04 mars 2017 22:27

Don Max a écrit :Il est encore très tôt pour la plupart des cépages me semble-t-il.


Je sais qu'en Aconcagua c'est commencé depuis au moins une semaine, mais je n'ai pas trop de détails encore.

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3440
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Le nouveau Chili

Message par Don Max » sam. 04 mars 2017 22:45

Les blancs d'Aconcagua Costa probablement, le Pinot Noir est aussi assez hâtif, mais les cépages bordelais à l'intérieur des terres ne sont sûrement pas prêts.

Avatar du membre
Don Max
Messages : 3440
Enregistré le : ven. 21 avr. 2006 18:46
Localisation : Danville
Contact :

Re: Le nouveau Chili

Message par Don Max » mer. 22 mars 2017 16:49

Un texte récent de Peter Richards dans Decanter sur l'apprentissage et le développement nécessaires pour tirer le meilleur du cépage Carmenère dans le contexte de la variété des terroirs chiliens.


http://susieandpeter.com/wp-content/upl ... l-2017.pdf



*

Répondre