Bandol my love printemps 2019

alain roy
Messages : 309
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par alain roy » jeu. 23 mai 2019 12:44

Cuvée Antoinette 2012, dom.du Gros Noré, Bandol, 100$.

En carafe 2 heures. Rubis vif bien soutenu mais net et absolument jeune ! Bouquet dégourdi plein de fruits noirs et rouges (mûres, framboises...) et de fleurs, des épices qui piquent un peu, du bois, mais surtout plein de fruits et de fleurs. Mais on dirait qu'avec l'air dans le verre il se renfrogne ? On verra.

Aïe, ça fait mal de tendresse en bouche...quel beau vin ! Entrée sur le bout des pieds, toute douce, avec une texture de soie, tapissant la langue de suavité, puis arrive avec grâce un fruité mûr, luxurieux, sucré et à la fois léger, aérien, angélique. La tension fait son travail de pro en sourdine, genre on ne la sent pas mais elle est bien là, apportant sa touche de fraîcheur au nectar. Les amers sont des copains sur lesquels on peut se fier. La finale ? Elle fait appeler avec urgence la prochaine rasade pour m'assurer que je ne rêve pas et que ce jus est bel et bien jouissif. Bref c'est bon en ta...et pas loin du grand vin à mon humble palais. M'en reste 2 et je me demande à quoi bon attendre ce vin de garde si savoureux maintenant. C'est cher certes, mais j'ai eu le même coup de foudre à notre première rencontre au Filet il y a quelques années sur un millésime que j'ai oublié ainsi que sur le 2011 que j'ai en cave.

Lendemain: bouquet des plus élégant...un peu plus austère en bouche, genre épicé, moins fruité et plus amer, mais malgré ça wow tout un vin !

Oups un oubli: 95% mourvèdre, 3% grenache, 2% cinsault.
Modifié en dernier par alain roy le jeu. 30 mai 2019 23:42, modifié 1 fois.



alain roy
Messages : 309
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par alain roy » jeu. 30 mai 2019 12:56

Gros Noré 2014, Bandol, 45$.

En carafe 2 heures. 75% mourvèdre, 10% cinsault, 10% grenache, 5% carignan. On est dans le très très jeune de robe grenat à forte tendance pourpre-violine, assez soutenue et claire. Bouquet explosif sur la viande crue, les épices, le fruit noir (cassis-mûres) confit, le bois, les fleurs, mets-en ça frappe dans le "dash" !

Ouf, heureusement ça fesse moins fort en bouche ! Il y a de l'opulence certes, mais avec de la finesse, voire de la légèreté même si ça peut paraitre contradictoire. En fait c'est intense, mais pas lourd ! L'attaque est franche sur une belle souplesse de texture, pas grasse donc mais aérienne, puis le fruit explose littéralement au palais, brut tout en étant civilisé mais un peu trop fringant de jeunesse. La tension met de l'huile sur le feu et les amers sont aussi fringants. La finale s'éternise sur un ensemble pas encore en place, un brin astringent, explosif mais sans lourdeur. Beaucoup de "stock" dans ce cru qui aura tout avantage à séjourner un p'tit long boutte en cave ! Ceci étant dit, je l'apprécie fort bien en l'instant et je sens son beau potentiel. Beaucoup de jus pour le prix, je pense qu'à partir de maintenant je vais acheter juste du Bandol, ça va me faire économiser ! :lol:

Lendemain: nez plus rond car moins explosif et plus sage sur le fruit confit et la vanille. en bouche: la nuit lui aura fait grand bien ! plus rond, moins brute, plus civilisé, mais encore "rough" et astringent en finale. Excellent mais à garder au frais quelques années au moins !

Hanibal
Messages : 1801
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par Hanibal » jeu. 30 mai 2019 13:47

le printemps arrive a sa fin bientot...tu prepare quelle region pour l'ete ?
Jamais en vain...Toujours en Vin

alain roy
Messages : 309
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par alain roy » jeu. 30 mai 2019 14:38

Je vais revenir à la variété spontanée au gré des inspirations en feuilletant mes livres de cave ! 8-)
Me reste 2-3 Bandol sur ma liste à déguster. :twisted:

Avatar du membre
Avicenne
Messages : 1694
Enregistré le : dim. 30 mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par Avicenne » jeu. 30 mai 2019 15:59

Aux bandols rosé voyons.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

Bloc d'annonce

Hanibal
Messages : 1801
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par Hanibal » jeu. 30 mai 2019 17:53

Avicenne a écrit :
jeu. 30 mai 2019 15:59
Aux bandols rosé voyons.
Personnellement je trouve les vins rosés d'été une aberration...pourquoi boire un vin rouge sous extrait quand on peut boire un vin blanc qui montre la totalité de son potentiel....pour moi les vins rosés sont seulement des boissons alcoolisés et du pur marketing sans plus. J'ai essayé à travers le temps plusieurs rosés mais à chaque fois je me buttais à la même conclusion !
:?
Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar du membre
Avicenne
Messages : 1694
Enregistré le : dim. 30 mars 2014 17:53
Nom usager CellarTracker : Avicenne
Localisation : Montréal, Rosemont

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par Avicenne » ven. 31 mai 2019 7:37

Pour moi, un rosé peut-être tout aussi intéressant en apéro qu'un blanc.
Oublie les vins simples ou sucrés à 10-12$.

Un bon rosé provencal, ça du caractère!
Sinon Rosé de cigare, un peu plus simple mais efficace.
Peut-être aimerais tu le Terre Rouge Gris D'amador. Excellent, il vient de sortir sur .com

Quand aux rosés Bandol, à cause de leur profondeur et texture, ils accompagnent mieux les repas.
Le premier verre de vin est bon pour la santé, les autres le sont pour le moral.

Avatar du membre
ManuKey
Messages : 986
Enregistré le : lun. 10 sept. 2012 15:18
Localisation : Lanaudière

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par ManuKey » ven. 31 mai 2019 10:10

Avicenne a écrit :
ven. 31 mai 2019 7:37
Pour moi, un rosé peut-être tout aussi intéressant en apéro qu'un blanc.
Oublie les vins simples ou sucrés à 10-12$.

Un bon rosé provencal, ça du caractère!
Sinon Rosé de cigare, un peu plus simple mais efficace.
Peut-être aimerais tu le Terre Rouge Gris D'amador. Excellent, il vient de sortir sur .com

Quand aux rosés Bandol, à cause de leur profondeur et texture, ils accompagnent mieux les repas.
100% d'accord, j'ai bu d'excellent rosés de gastronomie dans les dernières années, rien à voir avec les boissons de vin made in California... voici mes meilleurs en ordre:

90 pts ... Claude Riffault Sancerre La Noue (27$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... 7/13678030
89 pts ... Pascal Jolivet Sancerre Rosé (29$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... e/13963931
89 pts ... Joseph Mellot Le Rabault Sancerre (26$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... 8/12228539
89 pts ... Clos Bellane Côte du Rhône Altitude (23$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... 8/12513567
88 pts ... Chateau D'Esclan Whispering Angel (25$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... 8/11416984
88 pts ... Chateau Cambon Beaujolais Rosé (24$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... 8/12798611
88 pts ... Sylvain Bailly Sancerre Rosé La Loué (25$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... 7/12052246

Hanibal
Messages : 1801
Enregistré le : jeu. 19 oct. 2017 15:25
Nom usager CellarTracker : Hanibal
Localisation : Montreal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par Hanibal » ven. 31 mai 2019 10:46

ManuKey a écrit :
ven. 31 mai 2019 10:10
Avicenne a écrit :
ven. 31 mai 2019 7:37
Pour moi, un rosé peut-être tout aussi intéressant en apéro qu'un blanc.
Oublie les vins simples ou sucrés à 10-12$.

Un bon rosé provencal, ça du caractère!
Sinon Rosé de cigare, un peu plus simple mais efficace.
Peut-être aimerais tu le Terre Rouge Gris D'amador. Excellent, il vient de sortir sur .com

Quand aux rosés Bandol, à cause de leur profondeur et texture, ils accompagnent mieux les repas.
100% d'accord, j'ai bu d'excellent rosés de gastronomie dans les dernières années, rien à voir avec les boissons de vin made in California... voici mes meilleurs en ordre:

90 pts ... Claude Riffault Sancerre La Noue (27$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... 7/13678030
89 pts ... Pascal Jolivet Sancerre Rosé (29$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... e/13963931
89 pts ... Joseph Mellot Le Rabault Sancerre (26$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... 8/12228539
89 pts ... Clos Bellane Côte du Rhône Altitude (23$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... 8/12513567
88 pts ... Chateau D'Esclan Whispering Angel (25$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... 8/11416984
88 pts ... Chateau Cambon Beaujolais Rosé (24$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... 8/12798611
88 pts ... Sylvain Bailly Sancerre Rosé La Loué (25$) https://www.saq.com/page/fr/saqcom/vin- ... 7/12052246
tu es entrain un peu de prouver mon point ... ton meilleur rose tu lui donne 90pts et il coute 27$...dans tes notes sur CT tu as plein plein de blanc a 90pt et plus qui sont dans le meme niveau de prix et qui sont parfait pour des aperos en ete... ecoute je boirais des roses si quelqu'un me les offres c'est sur mais depenser 30$ sur un rose je prefere depenser ce montant sur un blanc rafraichissant a la place ... mon humble opinion
Jamais en vain...Toujours en Vin

Avatar du membre
Charleyboy
Messages : 568
Enregistré le : mar. 12 août 2014 18:22
Nom usager CellarTracker : Goodwine4ever
Localisation : Repentigny

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par Charleyboy » ven. 31 mai 2019 13:35

Hanibal a écrit :
jeu. 30 mai 2019 17:53
Avicenne a écrit :
jeu. 30 mai 2019 15:59
Aux bandols rosé voyons.
Personnellement je trouve les vins rosés d'été une aberration...pourquoi boire un vin rouge sous extrait quand on peut boire un vin blanc qui montre la totalité de son potentiel....pour moi les vins rosés sont seulement des boissons alcoolisés et du pur marketing sans plus. J'ai essayé à travers le temps plusieurs rosés mais à chaque fois je me buttais à la même conclusion !
:?
Je suis du même avis, au fil des années j'ai essayé et essayé de trouver un rosé très intéressant et en général je suis toujours déçu. Le seul qui ma vraiment jeté en bas de ma chaise fut le Vina Tondonia 2008 :o Mais bon c'est introuvable donc je dois dire que les rosés ne sont pas fait pour moi. Je préfère de loin prendre un bon Blanc bien fait :Bonjour:

alain roy
Messages : 309
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par alain roy » mer. 05 juin 2019 11:42

Gros Noré 2005, Bandol, acheté en 2009, 30$.

En carafe 2 heures. Si je me fie au 2014, ça ressemblerait à 75% mourvèdre, 10% cinsault, 10% grenache, 5% carignan. 14 ans, so what, robe d'allure très jeune sur le rubis vivant moyennement soutenu et clair, à peine tuilé au pourtour. Le bouquet est discret mais élégant, c'est un bouquet de fleurs fraîchement cueillies surtout, et de fruits rouges natures et épicés. Très touchant.

En bouche, wow quelle délicatesse ! Rien à voir avec le 2014, la patience est une vertu et elle récompense ! Un nectar...Absolument aucune lourdeur. Une texture légère, souple, aérienne. Un fruité rouge (fraises-framboises) frais, naturel, épicé, un brin sucré. Un tension ravigotante, qui en rajoute niveau fraîcheur. Des amers qui ennoblissent littéralement l'ensemble. La finale s'éternise et fait appeler la prochaine rasade avec urgence, et cela malgré une petite sécheresse de dernière minute. Ce vin me semble à son apogée et est à la fois insolent de jeunesse. Non, je pense plutôt qu'il pourra carrément se bonifier encore ces 5-10 prochaines années ! Miam miam, à mon goût il m'en donne vachement plus que les bordeaux 2005 lors de la dégustation rive gauche.

Lendemain: a pas bougé. et quelle jeunesse à 14 ans !

Avatar du membre
Léoville
Messages : 1415
Enregistré le : lun. 20 août 2007 19:08

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par Léoville » mer. 05 juin 2019 13:21

alain roy a écrit :
mer. 05 juin 2019 11:42
Gros Noré 2005, Bandol, acheté en 2009, 30$.

Miam miam, à mon goût il m'en donne vachement plus que les bordeaux 2005 lors de la dégustation rive gauche.
À ce propos, quelqu'un va nous gratifier de petits commentaires sur cette dégustation ?

alain roy
Messages : 309
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par alain roy » mar. 11 juin 2019 11:43

Château Pradeaux 2006, Bandol, acheté en 2012, 35$.

En carafe 2 heures. S'ils ont fait la même recette que le 2013, ça tourne autour de 95% mourvèdre/5% grenache. Rubis assez soutenu, vif en son centre, net, il y a que le pourtour qui trahit son âge avec son collet ocre. Le bouquet est subtil, sur le fruit rouge compoté, les pruneaux/dattes, le sous-bois, herbes sous la pluie et même une pointe mentholée. Passé à un autre stade je dirais mais demeurant assez chic.

Intéressant comme première impression en bouche: on fait pas dans la gourmandise ici c'est certain, mais plutôt dans la finesse avec de l'âge, avec un caractère particulier. L'entrée est franche sur une texture souple, légère. La tension est vive limite surette et fait ombrage au fruit rouge frais qui est bien là, vivant. La finale est sur la fraîcheur, la légèreté, la vivacité faisant saliver, mais elle assèche aussi le palais, grafignant les dents au passage, et il y a carrément de l'âcreté à la dernière seconde. Ce Pradeaux est en pleine forme mais me semble pas en place du tout. "Plus intellectuel que sensuel". À Bandol, pour moi Pradeaux est une bibitte à part ! M'en reste une je pense pas l'écluser avant 8-10 ans. L'été s'amenant à grande vitesse, ici finit (mal lol !) mon trip Bandol.

Pendant le repas je pensais à qui aurait peut-être aimé ça. Le gars que je connais le plus (moi !) s'est dit "J'aurais aimé avoir des fous avec moi pour me dire si si ce vin est bouchonné ou pas !". Plus le temps passe, plus c'est ouache...J'avais pas vraiment aimé la première bue en 2012 mais noté qu'il était meilleur le troisième jour...On verra !

Lendemain: hi....non y'é pas bouchonné, mais oxydé sûrement, en tout cas la finale arrache la yeule ! Je peux pas finir ma lancée Bandol là-dessus...Next week j'en ouvre une autre ! 8-)

Avatar du membre
Léoville
Messages : 1415
Enregistré le : lun. 20 août 2007 19:08

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par Léoville » mar. 11 juin 2019 17:05

Salut Alain,

Merci pour ces comptes rendus. Pour ce qui est du Pradeaux 2006, je me demande si la carafe pendant 2 heures n'est pas conséquente à ta non-appréciation. Personnellement, je considère que les vins de Bandol sont à leur maximum entre 10 et 15 ans suivant le millésime. Les meilleurs vont certes dépasser cette période mais pas tant que ça. J'ai ouvert récemment un Pradeaux 2007 sans le carafer et il était succulent, opulent mais également fondu, toute en élégance malgré la bonne trame tannique encore présente.

alain roy a écrit :
mar. 11 juin 2019 11:43
Château Pradeaux 2006, Bandol, acheté en 2012, 35$.

En carafe 2 heures. S'ils ont fait la même recette que le 2013, ça tourne autour de 95% mourvèdre/5% grenache. Rubis assez soutenu, vif en son centre, net, il y a que le pourtour qui trahit son âge avec son collet ocre. Le bouquet est subtil, sur le fruit rouge compoté, les pruneaux/dattes, le sous-bois, herbes sous la pluie et même une pointe mentholée. Passé à un autre stade je dirais mais demeurant assez chic.

Intéressant comme première impression en bouche: on fait pas dans la gourmandise ici c'est certain, mais plutôt dans la finesse avec de l'âge, avec un caractère particulier. L'entrée est franche sur une texture souple, légère. La tension est vive limite surette et fait ombrage au fruit rouge frais qui est bien là, vivant. La finale est sur la fraîcheur, la légèreté, la vivacité faisant saliver, mais elle assèche aussi le palais, grafignant les dents au passage, et il y a carrément de l'âcreté à la dernière seconde. Ce Pradeaux est en pleine forme mais me semble pas en place du tout. "Plus intellectuel que sensuel". À Bandol, pour moi Pradeaux est une bibitte à part ! M'en reste une je pense pas l'écluser avant 8-10 ans. L'été s'amenant à grande vitesse, ici finit (mal lol !) mon trip Bandol.

Pendant le repas je pensais à qui aurait peut-être aimé ça. Le gars que je connais le plus (moi !) s'est dit "J'aurais aimé avoir des fous avec moi pour me dire si si ce vin est bouchonné ou pas !". Plus le temps passe, plus c'est ouache...J'avais pas vraiment aimé la première bue en 2012 mais noté qu'il était meilleur le troisième jour...On verra !

Lendemain: hi....non y'é pas bouchonné, mais oxydé sûrement, en tout cas la finale arrache la yeule ! Je peux pas finir ma lancée Bandol là-dessus...Next week j'en ouvre une autre ! 8-)

alain roy
Messages : 309
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par alain roy » mer. 12 juin 2019 11:27

Léoville a écrit :
mar. 11 juin 2019 17:05
Salut Alain,

Merci pour ces comptes rendus. Pour ce qui est du Pradeaux 2006, je me demande si la carafe pendant 2 heures n'est pas conséquente à ta non-appréciation. Personnellement, je considère que les vins de Bandol sont à leur maximum entre 10 et 15 ans suivant le millésime. Les meilleurs vont certes dépasser cette période mais pas tant que ça. J'ai ouvert récemment un Pradeaux 2007 sans le carafer et il était succulent, opulent mais également fondu, toute en élégance malgré la bonne trame tannique encore présente.
C'est possible ! Comme j'ai d'autres millésimes de Pradeaux (dont 1999 et 2003 !) je vais ouvrir pnp ma dernière 2006 sous peu pour l'expérience.

Répondre