Bandol my love printemps 2019

alain roy
Messages : 307
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par alain roy » mer. 19 juin 2019 12:09

Château Pradeaux 2006, Bandol, acheté en 2012, 35$.

Pnp ! Rubis brillant, peu soutenu comparé aux autres Bandol (souvent le cas avec Pradeaux), c'est clair clair avec un liséré briqué. Bouquet bien expressif de compote de fruits rouges, de fleurs séchées, de vanille.

Impression de légèreté sur une entrée franche, la texture étant fort souple. La vivacité solide en rajoute niveau fraîcheur, les amers sont également solides, et tout ça pour supporter un fruité rouge abondant, acidulé, sec. La finale est amère et assèche malgré le retour sur le fruit et la vivacité limite surette. Je poursuis et je signe: Pradeaux est une bibitte à part pour moi à Bandol ! Le plus bourguignon des Bandol ? Je dis ça à cause de la robe souvent peu soutenue, l'absence de gourmandise et le côté frais, aérien, léger de Pradeaux. J'aime ? Ouin...pas vraiment...Faut encore que j'en ouvre un Bandol next week pour pas finir ma lancée de même ! 8-) Avec le temps et la bouffe, non il me fait pas du bien ce vin, il me fait mal ! Surette, très amer, asséchant, mais oui c'est fruité et pas mort. Probablement juste pas mon genre ! Pourtant j'ai aimé le 2013 :?

Lendemain: bouquet assagi, impressions de fraîcheur, de pluie, avec fruité timide. en bouche j'aime toujours pas. l'entrée se présente bien avec sa souplesse et le fruit est bien vivant, mais la finale gâche tout avec ses amertumes et sa vivacité envahissants, presque agressants...Évier !



alain roy
Messages : 307
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par alain roy » mer. 26 juin 2019 11:49

Bandol 2009 de Laurent Tardieu, acheté en 2012, 35$.

En carafe 1/2 heure. Si je me fie au 2010, ça tourne autour de 95% mourvèdre/ 5% grenache. Grenat bien dense, un brin brouille, mince liséré tuilé. Bouquet expressif et rude sur le fruit rouge bien cuit, vanille et bois mouillé, quelques fleurs sauvages. Le nez inspire une lourdeur de bouche, mais ça sera peut-être pas ça !

Tel qu'anticipé, mais à ce niveau seulement pour l'instant, l'entrée pas gênée se présente avec une texture grasse presque huileuse. S'ensuit un fruité plutôt noir (mûres-bleuets), opulent, luxuriant, sucré. La vivacité heureusement présente et à point fait éviter la condamnation pour lourdeur. Les amers ont de forts caractères sans être agressifs. En finale le vin colle longuement au palais et laisse des sensations évidentes de poivre, ce qui n'est pas désagréable. Un vin dodu, généreux, pulpeux, pas si lourd, avec des tanins pas tout à fait fondus encore, il en a donc encore pas mal sous la pédale !

Lendemain: bouquet fait peur style oxy-baby, bouillon en poudre, pâte tomate...mais bizarrement en bouche ça passe plutôt bien: même texture grasse avec fruits pulpeux sur bonne vivacité, mais plus doux, moins poivrée et un peu amer. pas parmi mes meilleurs, mais pas si mal ! je continue !

alain roy
Messages : 307
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par alain roy » mar. 02 juil. 2019 16:33

La Bégude 2015, Bandol, dom.de la Bégude, 30$.

Pnp. 90% mourvèdre, 10% grenache. Sans surprise une robe d'allure fort jeune ! Grenat à forte tendance rose/fuscia, surprenamment peu soutenue et claire...La robe est fine ! Le bouquet est également fin, subtil et élégant, très floral et épicé, sur les baies natures rouges et noires. Pas d'exubérance ni de bonbon sucré, que de la finesse.

En bouche son caractère ressort davantage. La texture est de velours, aérienne, puis explose au palais un fruité noir, bien épicé, un brin sucré et naturel (pas cuit). La vivacité de bon aloi en rajoute côtés fraîcheur et légèreté. La finale est longue, pleine de fruits et de tension, mais avec des tanins un peu rudes qui assèchent la bouche, ce qui est pardonné d'office car le vin est si jeune ! Un très beau Bandol qui ne laisse aucune sensation de lourdeur, où la finesse et l'élégance sont reines. Une belle découverte d'un domaine que je ne connaissais pas. Merci à la personne qui me l'a offert !

Lendemain: la robe a foncé ! bouquet subtil et élégant, floral, avec un fruité qui me semble avoir un peu cuit durant la nuit. en bouche il a pris du gras, est d'un fruité opulent et gourmand, la tension est idéale et la finale vachement moins rude et asséchante, autrement dit il est encore meilleur ce soir et déploie sans gêne toutes ses qualités bandoliennes ! Et quel compagnon de bouffe, savoureux jusqu'à la dernière bouchée (poulet rôti) !

Il y a une autre cuvée faite de plus vieilles vignes que je vais assurément acquérir sous peu...

alain roy
Messages : 307
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par alain roy » jeu. 18 juil. 2019 11:49

Bandol 2015, dom.de la Bégude, 45$.

En carafe 2 heures. Même recette que La Bégude, soit 90% mourvèdre et 10% grenache, mais fait avec de plus vieilles vignes si j'ai bien compris. Déjà la robe me semble nettement plus soutenue que l'autre, d'un beau grenat vif au liséré violacé. Et quel beau nez tout plein de confitures fines de fruits noirs et rouges, genre mûres et fraises. Le bouquet n'est pas explosif mais tout en élégante subtilité et fraîcheur.

Et que miam...quelle belle plénitude délicate ! Entrée remarquable sur une texture angélique de velours nuageux, suivi d'un enveloppement du palais digne du meilleur spa avec ces fruits doucereux, sensuels, sucrés, qui impressionnent d'élégance et de gourmandise à la fois. La tension est idéale et les amers des plus pacifiques et c'est à peine, sur le bout des pieds, que se pointe une petite astringence lors de la finale qui me donne juste le goût de me resservir rapidement. Un coup de coeur ici ! Et il est jeune celui-là, à se demander comment il pourrait s'améliorer avec le temps tellement je me lèche les babines en ce moment !

Lendemain: ostik que c'est bon ! bon là ça y est, c'est le Bandol parfait pour terminer ma lancée ! Ciao !

Avatar du membre
Camay14
Messages : 171
Enregistré le : lun. 02 mars 2015 14:05
Localisation : Québec

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par Camay14 » jeu. 18 juil. 2019 13:18

Merci du C.R. Alain!

J'ai acheté deux magnums car c'est l'année de naissance de mon fils. Je trouvais qu'un mag de vin de garde sous 100$ c'est intéressant.
J'avais lu des commentaires moyens sur cellar Tracker alors je commençais à douter un peu...

très content de te lire à ce sujet! Merci !

Bloc d'annonce

alain roy
Messages : 307
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par alain roy » jeu. 18 juil. 2019 13:50

Salut Gamay ! Je suis allé voir les commentaires sur Cellar, ce que je comprends c'est que les amateurs s'attendent peut-être à du costaud quand c'est Bandol. Ils parlent de volume moyen, pour moi je traduis ça par finesse ! J'ai vraiment adoré ce vin. Ciao ! 8-)

Avatar du membre
FrancoisC
Messages : 471
Enregistré le : dim. 03 févr. 2013 10:42
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par FrancoisC » dim. 25 août 2019 19:13

alain roy a écrit :
mar. 02 juil. 2019 16:33
La Bégude 2015, Bandol, dom.de la Bégude, 30$.

Pnp. 90% mourvèdre, 10% grenache. Sans surprise une robe d'allure fort jeune ! Grenat à forte tendance rose/fuscia, surprenamment peu soutenue et claire...La robe est fine ! Le bouquet est également fin, subtil et élégant, très floral et épicé, sur les baies natures rouges et noires. Pas d'exubérance ni de bonbon sucré, que de la finesse.

En bouche son caractère ressort davantage. La texture est de velours, aérienne, puis explose au palais un fruité noir, bien épicé, un brin sucré et naturel (pas cuit). La vivacité de bon aloi en rajoute côtés fraîcheur et légèreté. La finale est longue, pleine de fruits et de tension, mais avec des tanins un peu rudes qui assèchent la bouche, ce qui est pardonné d'office car le vin est si jeune ! Un très beau Bandol qui ne laisse aucune sensation de lourdeur, où la finesse et l'élégance sont reines. Une belle découverte d'un domaine que je ne connaissais pas. Merci à la personne qui me l'a offert !

Lendemain: la robe a foncé ! bouquet subtil et élégant, floral, avec un fruité qui me semble avoir un peu cuit durant la nuit. en bouche il a pris du gras, est d'un fruité opulent et gourmand, la tension est idéale et la finale vachement moins rude et asséchante, autrement dit il est encore meilleur ce soir et déploie sans gêne toutes ses qualités bandoliennes ! Et quel compagnon de bouffe, savoureux jusqu'à la dernière bouchée (poulet rôti) !

Il y a une autre cuvée faite de plus vieilles vignes que je vais assurément acquérir sous peu...
J'ai bu ma première bouteille vendredi dernier. C'est effectivement une bouteille plus sur la finesse que sur la puissance, même s'il ne donne pas sa place. Son profil épicé est vraiment apprécié. C'est une très belle découverte. Je vais garder un oeil ouvert espérant qu'on aura d'autres cuvées dans le future. Pour cette cuvée, je ne boirai pas ma dernière bouteille avant au moins 5 ans. :!:
Vin pour tous et tous pour vin!

alain roy
Messages : 307
Enregistré le : sam. 22 déc. 2018 13:29
Localisation : Montréal

Re: Bandol my love printemps 2019

Message par alain roy » lun. 26 août 2019 15:13

Bien content que tu aies aimé aussi François ! Parfois (souvent !) on s'influence avec nos crs, mais ça veut pas dire qu'on a tous les mêmes goûts ! :Bonjour:

Répondre