Semaine du 27 juin 2021

Quels sont vos vins dégustés cette semaine
.
Répondre
humilité
Messages : 245
Enregistré le : mer. 05 févr. 2020 12:09
Localisation : Montréal

Semaine du 27 juin 2021

Message par humilité » dim. 27 juin 2021 20:55

Domaine Milan Le Vallon 2019

La robe est grenat aux reflets très légèrement tuilés dans le disque.

Nez particulier. Ce qui dénote d'emblée, c'est la fraîcheur qui se dégage de ce nez avec des petits fruits noirs, des épices, et la garrigue. Mais il y a une particularité qui émerge, des notes de baies de genièvres.

La bouche est agréable avec une certaine fraîcheur. Le vin se distingue par une certaine douceur en bouche. En fait, ce vin n'est pas dans le registre où l'on l’attend : fin et léger pour rouge de Provence (Grenache, Syrah, Cinsault sur l'étiquette). Je comprend que certains évoquent un profil bourguignon. Joli RQP. Ouvert un peu tôt, se gardera qq années.


On est riche des vins que l'on a partagés, pas de ceux que l'on a en cave.

humilité
Messages : 245
Enregistré le : mer. 05 févr. 2020 12:09
Localisation : Montréal

Re: Semaine du 27 juin 2021

Message par humilité » mer. 30 juin 2021 16:18

Hyde de Villaine Syrah Los Carneros 2010

Je ne connais pas bien les vins US ayant bien davantage dégusté des vins européens, donc ma base de comparaison est limitée, aussi mon jugement est davantage en absolu, et non en relatif, et il faut reconnaitre que ce vin était vraiment bon.
Couleur rouge sombre d’un violacé déjà évolué, mais pas brique du tout. Nez agréable et aromatique avec des notes de fruits noirs, de cuir et de rose fanée sans que je puisse identifier la Syrah. (je ne sens pas le fameux poivre).
En fait, à la couleur comme au nez, ce vin a acquis de la maturité tout en restant jeune, indiquant qu’il peut se conserver encore qq années. Il a encore cette dualité entre 2 âges. Personnellement je n'attendrais pas plus, je le trouve bien balancé entre fruit et aromes évolués.
Belle impression en bouche avec une facilité à le boire. Les tanins sont fondus, presque suave, avec une matière présente. Là aussi, il est à mi-chemin entre les vins US et la Syrah de la vallée du Rhône. C’est équilibré et il va évoluer très favorablement avec l’aération. Dommage, c’était la dernière bouteille. 93 points
On est riche des vins que l'on a partagés, pas de ceux que l'on a en cave.

Répondre